Putain de mort – Michael Herr. La guerre du Vietnam avec les trou-fions

Quatrième de couverture : Sur fond de rock’n’roll, de drogue et d’images fulgurantes, le livre culte de Michael Herr, correspondant d’Esquire au Vietnam, est un des témoignages les plus forts jamais écrits sur la guerre. Voyage halluciné au bout de l’horreur, la fresque monumentale et enragé de celui qui collabora aux scénarios d’Apocalypse Now et de Full Metal Jacket dépeint, dans une langue crue et délirante, l’obscénité et la folie meurtrière des hommes, mais aussi les peurs et le sentiment de gâchis d’une nouvelle « génération perdue ».

« Splendide… Ce livre rend la terreur des combats aussi tangible qu’À l’ouest rien de nouveau. ». Tom Wolfe

Mon avis (si quelqu’un en a à foutre) : La guerre du Vietnam vécus par un correspondant de guerre, sans langue de bois. L’herbe, l’alcool et du Jimi Hendrix pour (essayais d’oublier les amis mort et les cadavres), d’hélicoptères en hélicoptères, de bataille en bataille, de carnage en carnage, de cauchemars en cauchemars. Quel correspondant de guerre se Michael Herr qui réussis à nous faire sentir la terreur ressentie dans ces jungles où la vie peut basculer en quelque secondes. Terriblement bien. L’avant dernier chapitre intitulé Les collègues est un bel hommage à ces correspondants de guerre, notamment Tim Page, qui risquent leurs vies, de leurs propres grès, au grand damne des jeunes soldats américains appelés sans pouvoir refuser. Putain de putain de mort en effet

Jaskiers

4 réflexions sur “Putain de mort – Michael Herr. La guerre du Vietnam avec les trou-fions

  1. Coucou Jaskiers,
    Je n’aime pas les films de guerre ni les livres guerre, ça m’angoisse trop…
    Désolée, mais ce que je peux te dire c’est qu’on sent super bien que le livre t’a plu et qu’il a l’air super percutant 😉 !!!
    Très bonne soirée à toi

    Aimé par 1 personne

    • Merci encore pour votre commentaire, toujours important d’échanger avec des personnes avec des goûts et intérêts diffèrent. Les guerres sont des évènements cruels que je peine à comprendre, faire du mal à d’autres être humains et difficile à comprendre, c’est pourquoi je lis se genre de livre mais je crois ne jamais comprendre cette abomination. Bonne soirée à vous aussi et encore merci !

      Aimé par 1 personne

      • Avec plaisir, j’aime l’histoire, et quand on aime l’histoire on voit passer les récits des guerres… Je suis comme toi, la barbarie me terrifie, le pire c’est le génie immonde que peut avoir l’être humain pour détruire son prochain…
        En tout cas, c’est un plaisir d’échanger, on est confinés mais pas privés de communiquer et de partager 😉
        Bonne soirée

        Aimé par 1 personne

      • C’est sur que nous sommes doués pour pour nous faire souffrir les uns les autres, très bon aussi pour trouver n’importe quel prétexte pour le faire. Aussi, j’ai « reblogé » votre article militant pour garder les librairies ouvertes pendant le confinement, mais étant nouveau par ici, pouvais vous vérifier si je l’ai fais comme il le fallait s’il vous plais ? Merci !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s